Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Cristinou

 

 

Je l'avais déjà lu sur le livre de Marie Laforêt à mes débuts de cosméteuse, mais je n'étais pas encore prête à faire mes hydrolats.

 

J'ai trouvé la méthode du cuit vapeur qui me convient tout à fait et qui correspond bien pour moi à un alambic : en résumé : de l'eau qui bout, la vapeur traverse les fleurs, se charge de leurs vertus, rencontre un froid brutal, qui la transforme en hydrolat et retombe dans un récipient.

 

J'ai eu un message sur mon blog de bloctension qui me fait parvenir sa méthode au travers d'une photo. Vous pensez bien qu'il m'a fallu l'essayer.

 

Dans la cocotte minute, de l'eau qui bout. Au dessus dans le panier vapeur, des fleurs. On ferme hermétiquement. A l'endroit où le petit bouchon chuchotte, on branche un tuyau de caoutchouc (on a retiré le bouchon). On met en chauffe

CIMG2386

 

Le tuyau est refroidi dans un récipient d'eau froide

 

CIMG2388

 

et finit dans un flacon dans un autre récipient d'eau froide où la vapeur devient hydrolat

 

 

Le montage est parfait!

 

Par rapport au cuit vapeur,

les plus :

on récolte beaucoup plus d'hydrolat

si on n'a pas de cuit vapeur, on a souvent une cocotte minute, au pire, il y en a des tonnes chez Emmaûs

 

les moins :

la cocotte minute en elle-même, la vapeur sous pression

la vapeur qui sort bouillante du tuyau. A manier avec beaucoup de précautions.

 

A vous de choisir votre méthode, c'est le moment de faire vos hydrolats, la nature vous propose plein de fleurs fraiches et odorantes, de feuilles de menthe, de baies de cyprès etc...

 

Un truc si vous n'en utilisez pas beaucoup à la fois : congelez les en cubes à glaçons, vous serez heureuses de les retrouver cet hiver!

 

Commenter cet article

Mariah 02/10/2019 17:41

Bonjour Madame,
pouvez vous me donner une idée sur le rapport eau/plantes qu'on mettra dans la cocotte ?
Merci infiniment

Cristinou 02/10/2019 19:02

bonjour! Quelque soit le mode d'alambic, je mets toujours poids égal de plantes et d'hydrolat à recevoir. Par exemple 50g de plantes pour 50ml d'hydrolat recueilli

Colette 20/08/2019 16:14

Bonjour à toutes,
Je me suis lancée dans la réalisation de mon premier hydrolat maison en utilisant cette méthode un peu ajustée:
- Au lieu de plonger mon tuyau dans un bac d'eau je l'entoure d'un sachet remplis de glace pilée, seul le récipient d'hydrolat baigne dans une casserole remplie d'eau froide.
- avec une pâte farine eau sel souple et un peu épaisse je fixe mon tuyau au titoulet de la cocotte et recouvre le dessus du récipient à hydrolat ne laissant passer que le tuyau à l’intérieur.
Merci pour ces expériences !

framboise 02/09/2010 21:30



ça ne marche pas


il n'y a que de la vapeur qui sort (pourtant le tuyau passe dans une bassine d'eau froide )



Cristinou 02/09/2010 21:40



Tu as envie de finir aux urgences ce soir, après le fer à souder!!


C'est pas mon système préféré non plus!



Sissi 06/06/2010 19:10



C'est vraiment ingénieux ! Ca à l'air tout simple une fois qu'on a l'explication. Et toutes ces roses dans mon jardin qui n'attendent que moi... Merci infiniment pour tous ces précieux
conseils et bonne continuation.



Cristinou 06/06/2010 19:11



attention à la vapeur!



Sissi 06/06/2010 16:40



Bonjour et merci pour toutes ces informations  J'ai un cuit vapeur mais je voulais plus d'info pour comprendre
comment récupérer l'hydrolat (je débute...), et dans mon cuit vapeur, tout redescend dans le bac en plastique supérieur. J'avais l'impression qu'il était important qu'à réception, l'hydrolat
soit refroidi, non ? Et je n'ai pas trouvé le blog de la petite libellule.... Merci par avance, si vous avez un lien
à me communiquer.



Cristinou 06/06/2010 17:05



voilà ma méthode au cuit vapeur http://100100plantes.over-blog.com/article-hydrolat-maison-de-citron-42755705.html