Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cristinou

CIMG4202

 

 

Je suis à votre écoute!!

Commenter cet article

deborha 01/03/2017 14:14

Bonjour,
ce que vous appelez potasse c'est bien de la soude caustique NaOH ?

Cristinou 01/03/2017 15:00

ah non! hydrodyde de sodium = soude caustique naoh hydroxyde de potassium = potasse = Koh
la première donne du savon dur, la deuxième du savon mou (savon noir) ou dilué, du savon liquide

Sara 16/05/2012 14:07


Bonjour Christine,


Je n'ai malheureusement pas eu le temps de vous écrire ce we mais
je pense que vous me répondrez quand même.


Alors voilà, j'ai découvert le "no shampoo-doo" il y a quelques
mois, depuis je ne me lave plus les cheveux qu'avec des savons naturels en provenance d'Orient, une recette de shampoing aux oeufs que j'ai élaborée très efficace mais convenant mieux aux cheveux
secs et parfois du bicarbonate de soude + rinçage au vinaigre de cidre en fin de mois difficiles. Mes cheveux ont enfin quelques boucles et du volume.

Je souhaiterais moi-même me lancer dans la confection et
l'utilisation de pains de shampoing solide, pour l'avantage qu'ils ont d'être personnalisables en fonction du type de cheveux et le petit plus écologique (pas de conditionnement nécessaire). Mais
je refuse d'utiliser des produits chimiques quels qu'ils soient, j'entends par là silicone, sulfate, etc. (SLS, ALS, SCS, SCI, BTMS, etc.). J'attache beaucoup d'importance à l'utilisation de
produits exclusivement "naturels".

J'ai lu par exemple que le BTMS pouvait être remplacé par de la
cire émulsifiante ; pour le tensio-actif, le Decyl glucoside est un produit végétal très doux.

Cécile d'Aromat'Easy m'a dit que vous étiez disponible pour des
conseils ainsi que des recettes personnalisées. Je ne voudrais pas vous embêter trop longtemps mais souhaiterais recevoir quelques conseils, car je suis novice dans la confection de produits
naturels d'hygiène/de beauté. Simplement le domaine m'intéresse énormément et en général, je préfère faire les choses moi-même plutôt que de consommer sans savoir.

J'ai les cheveux longs, regraissant vite, à pointes
sèches.
Je n'ai pas de four, mais des plaques et un four micro-ondes. Je
connais les directives sanitaires pour la fabrication de ces produits ; il y a plusieurs méthodes de saponification mais la plupart me semblent difficiles pour moi débutante, la plus accessible
me paraît être la méthode à chaud...



Je ne suis pas très douée en cuisine car j'ai peur du feu et des
sources de chaleur en général, mais le domaine m'intéresse tellement que je veux surpasser cela (juste pour vous montrer ma détermination).

Merci infiniment du temps que vous aurez accordé à la lecture de ce
message, en espérant que vous pourrez me répondre.

Cristinou 16/05/2012 15:40



en fait touets les réponses sont sur le blog


on peut faire soi même le silicone végétal, tirer les protéines,etc..


si vous allez voir ma catégorie cheveux, vous aurez différentes recettes


sinon, mot par mot dans le moteur de recherche


seul le sodium coco sulfate n'est pas remplaçable pour un shampoing solide, à moins de faire des savons shampoing, vous en avez pour tout type de cheveux dans mon livre Savons Naturels, ma
méthode de fabrication est à froid


Promenez vous chez moi, vous devriez trouver !



AUBRY 13/05/2012 11:07


Avec des pétales de rose on peut faire bien des choses mais quoi????


 


merci par avance


maité

Cristinou 13/05/2012 12:07



tapez roses dans mon moteur de recherche



Chantal 12/05/2012 19:44


bonsoir Cristine,


désolée de te déranger pour une question aussi bête. j'ai fait un macérat de feuilles de laurier dans olive (au saucier pdt 3h). puis je faire un savon mi alep mi marseille avec ? J'avais broyé
les feuilles au blender, dois je filtrer ou je laisse comme çà ? Pour avoir de la mousse (ici, la mousse çà compte) puis
y mettre de la mousse de babassu. Je suppose que je dois recalculer la soude;


ca y'est j'ai fini . merci biz

Cristinou 13/05/2012 11:59



pas de soucis c'est tout à fait faisable


pour les morceaux : si tu utilises ton huile macérée avant la trace, il faut la filtrer la soude va brûler les petits morceaux, si tu l'utilises en surgraissage après la trace tu peux laisser


pourquoi veux tu ajouter de la mousse de babassu dans ton savon à la soude? il te suffit d'ntégrer un peu d'huile de coco à ton calcul pour avoir de la mousse


tu peux reprendre le savon de marseille du livre et remplacer l'huile d'olive par ton huile macérée


à bientôt bisous



Coccinelle 12/05/2012 18:53


J'ai des cynnorrhodons (et je vais en avoir d'autres). J'en fais des infusion pour la vit. C. Mais je trouve dommage de jeter ensuite ces jolies baies qui, en plus ne sont pas données ! Est-ce
que ce que je peux les récupérer pour en faire quelque chose, une fois qu'elle ont été chauffées avec l'eau de l'infusion ?


Sinon - et de toutes façons - comment utiliser les cynnerrhhodons en cosmétique ? Il me semblait que tu en avais parlé ...


D'autre part, je suis en train de faire sécher des zestes d'agrumes. Mais il semble qu'ils restent un peu mous. Est-ce qu'il faut qu'il soient bien "raides" pour être utilisés ? Peut-on faire
quelque chose (teintures ? glycériné ?) avec des zestes frais ?


Enfin, parviens-tu à trouver de l'alcool à 90° non modifié en pharmacie ? Ils refusent toujours d'en vendre, même en leur amenant la copie du fax du syndicat des pharmacien leur expliquant qu'il
peuvent le faire. Il m'a été répondu que "ce n'est encore tout à fait certain". Pourtant, ils ont reçu ce fax, c'est donc officiel !

Cristinou 12/05/2012 19:23



quand ils ont trempé dans l'eau, ils ont déjà donné leurs vertus


mon pharmacien vend de l'alcool à 90° depuis au moins 1 mois


dans l'alcool, tu n'es pas obligée de sécher


pour les vertus et extraits de cinnorhodons vois le moteur de recherche, j'en parle à divers endroits