Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Cristinou

CIMG2429Le mot « consoude » provient directement du terme latin "consolidare", consolider, en raison des vertus puissantes de cette plante dans les problèmes de fractures, mais aussi pour les articulations délicates, les gonflements articulaires, les foulures et luxations.

.

.

Il constitue le cosmétique idéal pour vos jambes (varices, circulation).

Il est indispensable au sportif dans les coups, bleus, les meurtrissures.

Le baume de consoude contribue à la résorption des rides, donne de l'élasticité à la peau et la regénère.

Il constitue une incomparable crème de nuit qui régénère et entretient votre peau durant le sommeil.

 

Faire  un macérat huileux de racines et de tiges de consoude, de pétales de soucis frais à chaud

dans de l'huile d'olive, en changeant de plante une fois :

 

soit : recouvrir d'huile d'olive la consoude dans le bocal, mettre en yaourtière 10h ou en bain marie autour de 50°. Filtrer

Recommencer avec de nouvelles plantes 1 fois

 

Fondre

80g de macérat de grande consoude

40g de macérat de calendula

18g de cire d'abeille

1CS de glycériné de thé vert

vitamine E

Commenter cet article

Geneviève 03/04/2015 22:02

Bonjour, j'ai toujours entendu dire que l'allantoïne de la consoude ne se dissolvait pas dans l'huile mais se dispersait dans l'eau, je fais donc des décoctions de racine de consoude, Est-ce que j'ai raison ou pas?

CRISTINE 03/04/2015 22:27

je fais des hydrolats et des macérats avec feuilles fleurs et racines
et des extraits concentrés pour avoir tous les actifs
il n'y a pas que l'allantoine dans la consoude
Cette plante contient des: mucilage, alcaloïde, allantoïne et huile essentielles lui conférant des propriétés : cicatrisante, adoucissante, émolliente, astringente et anti-inflammatoire
le baume date de la nuit des temps ce qui me fait penser qu'il y a aussi des actifs lipophiles

Finette 17/10/2010 17:41



Je viens de le faire et la consistance semble ok, sauf peut être le glycériné de thé qui semble suinter par dessous (pas bien émulsionné dans le mélange sans doute).
Par contre, j'ai des doutes sur mon macérat de consoude, fallait-il broyer tiges et racines avant de recouvrir d'huile ? Je les ai juste coupées en très petits morceaux, est-ce que ça suffit pour
bien libérer les principes actifs ?



Cristinou 17/10/2010 18:04



oui c'est parfait!


la prochaine fois, mélange d'abord le glycériné à la cire fondue, puis l'huile en fouettant, tu éviteras que la glycérine ne se sépare légèrement



framboise 23/08/2010 16:55



j'utilise ce baume depuis quelques temps (merci ma copine) surtout sur les hématomes que la miss cata que je suis n'arrête pas de se faire et c'est impressionnant de voir la vitesse à laquelle
ils se résorbent alors qu'abituellement j'en ai pour 3 semaine à 1 moi avant de m'en débarrasser



Cristinou 24/08/2010 08:37



merci du retour ma copinette!



letis 14/06/2010 09:51



belle recette



Cristinou 14/06/2010 14:39







moune 13/06/2010 02:31



merci beaucoup, cristinou. Bon dimanche à toi .



Cristinou 13/06/2010 14:52



à toi aussi Moune!