Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Cristinou

Mon Savon  au lait de jument de belle provenance  et 40% de karité
Mon Savon  au lait de jument de belle provenance  et 40% de karité

Il n'est pas dans mes habitudes d'utiliser du lait animal, surtout quand on sait que les laits lyophilisés de jument ou d'ânesse proviennent le plus souvent de batteries italiennes 

Mais quand une petite pouliche a été sevrée au Centre équestre où monte ma Mini, j'ai été ravie d'en récupérer 

Pas question de les gâcher, ni de les abimer! 

J'ai donc repris la méthode de mon dernier savon des Hauts de France. Dilution concentrée de la soude dans l'eau, et lait ajouté à froid aux huiles

Attention, cette recette est réservée aux averties, à cause de la concentration de soude. Travailler sous une hotte ou devant une fenêtre ouverte

Rappel : Pour fabriquer du savon, il est indispensable de respecter les normes de sécurité : tablier, manches longues, gants

 ATTENTION DANGER AVEC LE SAVON : NE RIEN CHANGER AUX RECETTES SANS RECALCULER LA SOUDE ET LA POTASSE

surgraissage à 10%  pour 500g d'huiles

100g d'huile de coco, soit 20%

200g de karité, soit 40%

200g d'huile d'olive, soit 40%

Hydroxyde de sodium : 63,85g dilués dans 1/3 du poids des liquides ( soit 200g : 3 = 70g ) d'eau Attention, ne pas respirer ni renverser! laisser refroidir 

130g de lait frais de jument très froid

 

Comment faire

diluer la soude dans l'eau et laisser refroidir, ne pas respirer ni renverser

mixer le lait dans les huiles

verser la soude concentrée et mixer jusqu'à la trace

 Comme c'est un savon de soin pour eczéma, je n'ai ajouté aucune fragrance

Je pense que la méthode est bonne, le lait est resté bien blanc dans le savon. Même en glaçons, mes anciens essais au lait d'ânesse avait donné un lait jaune fluo. Pour les jeunes mamans qui utilisent leur lait maternel, je vous conseille d'essayer ainsi

Résultat

Un savon très doux, très apaisant sur l'eczéma, les peaux atopiques! une odeur naturelle de lait

 

 

Commenter cet article