Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cristinou

Le Savon au Chaudron

Je vous ai déjà présenté plusieurs recettes de savon au chaudron (ou au chaudron moderne : le micro ondes, voire le thermomix)

soit à la potasse

soit, plus rares, à la soude

Aujourd'hui la plupart des savonnières optent pour le savon à froid

C'est une formule que j'adore, mais pas seulement

Je viens partager avec vous le document que je réservais à mes ateliers

Quel intérêt de faire du savon au chaudron?

D'abord le plaisir de retrouver le savon à l'ancienne, celui de nos ancêtres qui mijotait longuement sur la cuisinière

mais aussi parce que

J'ai lu souvent que l'apport des huiles précieuses après la trace permet de garder l'intégralité des actifs des huiles dites fragiles

Mais on sait que l'indice de saponification le plus élevé est saponifié en premier par la soude. Je crains que l'ajouter avant ou après la trace ne change pas grand chose. La soude restant active au moins 4 semaines. Avec la soude, on ne maîtrise rien

Si, par exemple, j'utilise

l'huile de coco indice 0,183

l'huile de noyau d'abricot, indice 0,139

l'huile d'olive, indice 0,135

avant la trace

puis après la trace

le précieux monoi 0,182

la précieuse huile de rose musquée 0,180

Si on s'en tient à la réaction chimique, la soude choisira de saponifier les huiles précieuses avant les autres, du moins en partie

(indications données par ma biochimiste qui m'avait prévenue que ça n'allait pas plaire à tout le monde)

Au chaudron, on peut choisir de saponifier des huiles dites solides, on ajoutera après la cuisson et un ph controlé à 7 à 7,5, les huiles dites fragiles

Mode de calcul du savon au chaudron

Il va être le même que pour le savon à froid pour le calcul de la soude

Par contre, pour compenser l'évaporation de l'eau à la cuisson, on utilisera au moins 40 à 50%

du poids des huiles en eau pour diluer la soude. Pour un savon à froid, la moyenne utilisée est de 30 à 35%

Après cuisson et contrôle du ph autour de 7,5/8, mais avant refroidissement complet

On pourra ajouter sans soucis

un extrait coloré végétal dans l'huile ou la glycérine

un colorant aqueux jusqu'à 20% du poids total de l'eau (à retirer de l'eau de base)

un surgraissage en huile dite précieuse

des huiles essentielles, des fragrances, à 2% du poids des huiles

Et la chaleur me direz vous?

Elle ne casse pas les molécules des huiles comme la soude

La formule

Ici pour un savon au potiron, enrichi en lait d'avoine

pour 750g d'huiles

surgraissage avant cuisson : 8%

40% du poids des huiles en eau et lait d'avoine de dilution

olive 70% soit 525g, j'ai fait ici un macérat d'urucum pour

coco 30% soit 225g

soude caustique : 103,3

La méthode

comme à froid

diluer la soude dans l'eau et les glaçons de lait

fondre la coco dans l'olive

verser eau+lait + soude dans les huiles

et mixer jusqu'à la trace

Ajouter

50g de potiron cuit à la vapeur

mettre en cuisson avec le couvercle

ici j'ai utilisé une mijoteuse (fameuse crockpot de nos amies savonnières d'amérique du Nord)

elle permet une cuisson quasi sans surveillance, si ce n'est un petit coup de fouet à main de temps en temps. On en trouve maintenant autour de 20€

On peut utiliser, si on le manie bien, le four à micro onde, ou tout ce qui cuit à basse température : mixeur cuiseur, plaque électrique et très grande casserole, ou comme Louizette un cuiseur à riz, ou un saucier (en petite quantité)

si le ph est bon, ajouter

2% du poids des huiles soit 25g de beurre de karité ou d'une huile colorée

la fragrance

couler en moule

La saponification est faite, mais il est préférable de laisser bien durcir quelques jours

Voire plusieurs mois comme à Alep

Pour moi, il n'y a pas de formules de savonnage maison meilleures les unes que les autres

Tous les savons maison, avec de bonnes huiles et des ingrédients naturels sont le must pour la peau

Après, tout est question de gout, d'urgence, et de plaisir à le fabriquer

les huiles et la soude dans glaçons de lait d'avoine et eau

les huiles et la soude dans glaçons de lait d'avoine et eau

la coco fond dans la mijoteuse

la coco fond dans la mijoteuse

mixage jusqu'à la trace puis potiron

mixage jusqu'à la trace puis potiron

1/2h : déphasage normal, fouetter à la main

1/2h : déphasage normal, fouetter à la main

1h : purée de pois cassé, on prend la spatule

1h : purée de pois cassé, on prend la spatule

1h30 la pâte est cuite, on vérifie qu'un petit morceau mousse à l'eau et le ph, sinon, on remet un peu en cuisson

1h30 la pâte est cuite, on vérifie qu'un petit morceau mousse à l'eau et le ph, sinon, on remet un peu en cuisson

Le Savon au Chaudron
ça mousse, on mets les ajouts, et on coule en moule

ça mousse, on mets les ajouts, et on coule en moule

Commenter cet article

Tortue36 26/07/2017 07:46

Faits aujourd'hui avec joie et plaisir. Stress aussi. Était-il assez cuit? Lol! Ben oui. Et gel douche ensuite. Deux. Un réussit et l'autre trop épais quelques jours plus tard.

alex 27/07/2016 09:05

Bonjour. excellente recette que j'ai testé,j'ai utilisé un saucier et fais usage de soude liquide à 30%j'ai voulus essayer d'imiter un savon d’Alep par contre effectivement avant de mouler la matiere épaissis, j'ai longuement observé les video de fabrication d 'alep et chez eux ça semble liquide . . auriez vous une idée ?
Merci

Cristinou 27/07/2016 10:02

on peut aller jusqu'à 70% du poids des huiles en eau pour dilution de la soude
l'alep ne comprend que huile d'olive et huile de laurier
on peut stopper la cuisson avant épaississement

cristine 21/10/2015 21:40

j'enlève d'office tous les messages risquant de tourner en polémique
habituée que je suis à subir des agressions
cette méthode au croc pot existe depuis très longtemps outre atlantique
qu'elle ne vous convienne pas est possible, personnellement j'ai testé plusieurs méthodes à chaud et j'ai eu cette phase déphasage qu'on peut appeler comme on le veut au micro onde et au thermomix, pour finir avec une pâte compacte très douce. De plus, cette formule avait été agréée l'an passée par une professionnelle avant que je ne la présente en ateliers Je la crois donc très sérieuse.

Sandrine 21/10/2015 21:08

Bonjour Christine,
Je m’étonne de voir que vous avez retiré le message que je vous avais envoyé il y a quelque jours
Cela m’étonne d’autant plus que ce message me semblait pertinent.
En substance, je vous disais qu’une méthode au chaudron ne devait pas engendrer de déphasage. Je crois que cet élément peut inciter les autres à rester prudent à se renseigner d’avantage sur la variété de choix de méthode qu’il leur sont offert sur le web pour le chaudron. Par ailleurs permettez-moi de vous dire que je trouve inopportun de me faire enlever mon message également quand celui-ci ne se voulait pas être « dérangeant » ni insultant ni méchant. J’ai acheté votre livre l’année dernière, je vous considère encore aujourd’hui comme une personne compétente, comme une référence en savonnerie.
Oser dire que votre méthode dans ce cas-ci n’est pas forcément la meilleure des solutions ne remet pas en cause le reste de votre œuvre. Merci de considérer un peu les gens qui prennent la peine de vous écrire. Votre réponse était à ce moment-là que votre PH du savon avait été testé. J’en conviens sauf que la douceur d’un savon ce n’est pas juste le ph, c’est bien d'autre facteur comme vous le savez déjà. Merci de laisser les messages que l’on vous écrit. Cela me parait être le minimum d’égard pour vos lecteurs.
Au plaisir de vous lire encore et encore pour vos belles recettes Christine.
Sandrine

Perle 13/10/2015 21:56

Merci Cristine , je le saurai pour les cires :)